28 septembre 1915, Hans, dernière lettre


Transcription par Jocelyne Bonnemoy et Christian Pons.

BONNEMOY, Jocelyne, PONS, Christian. Lettres de guerre : décembre 1914 – septembre 1915 de Henri Bonnemoy. Peschadoires : auto-édition, 2012, 158p.


Le 28 septembre

Chers parents

Je viens de voir bien des choses que je n’avais pas encore vues. Mais dans tout ce danger Dieu m’a protégé. J’ai vu les Allemands de près et entendu siffler leurs balles de près, mon guidon de fusil a été cassé, je n’ai pas eu de mal et nous, nous occupons leurs tranchées après les avoir affrontés en pleine campagne.

Donc ayez confiance, la Sainte Vierge et le Sacré-Cœur veillent sur nous.

Après cette lutte qui se terminera peut-être plus tôt qu’on croit, j’ai l’espoir de vous retrouver en bonne santé.

Votre fils qui vous embrasse,

Bonnemoy Henri


Carte des déplacements d’Henri Bonnemoy

De Marson au Fortin de Beauséjour

Trajet 10 - De Marson au Fortin de Beauséjour

Ouvrir la carte dans un nouvel onglet

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s